fbpx

https://kebchi.fr/wp-content/uploads/2020/01/Modèle-publication-Facebook-7-300×251.png
Ibn Al-Mounzir rapporte d’aprés Aïcha Radhia’llaahou anha, que le Prophète sallallahou ‘alaihi wa sallam a dit :
 » Immolez en Son nom et dites :

اللَّهُمَّ لَكَ وَ إِلَيْكَ هَذِهِ عَقِقَةُ ُ فُلاَنْ
« Allahoumma laka wa ilayka hâdhihi ‘aqiqatou foulan »
« Ô Allah, elle T’appartient et retourne vers Toi. Ceci est le Aqiqa d’untel ».

(note de bas de page : Rapporté par Abdourrazzâk dans Al moussannaf, Abû Ya’lâ et A baïhaqi.)
Ibn Al Mounzir a dit:
 » C’est une bonne chose; et si la personne a l’intention de faire le aqîqa et ne prononce pas cela, c’est acceptable, s’il plait à Allah. »
Al-Khallâl rapporte d’après Ahmad Ibn Muhammad ibn Matar et Zakaria Ibn Yahya qu’Abû Tâlib leur a dit qu’il a demandé à Abdullah:
-Que doit dire l’homme qui veut immoler le Aqîqa?
-Qu’il dise : Au nom d’Allah بِسْمِ اللَّه et qu’il immole avec l’intention – comme il le fait pour le sacrifice- en disant:

هَذِهِ عَقِقَةُ ُ فُلاَنْ ابْنُ فُلاَنْ

Ceci est le aqîqa d’untel fils d’untel.
Apparement, il a associé à la fois et la formule.
De la sagesse de la spécification du 7ème jour pour le ‘aqiqa
Il ya quatre choses qui sont liées au 7ème jour:
*Lui faire le Aqîqa
*Lui couper les cheveux
*Lui donner un nom
*Le circoncire.
A l’unanimité, les savants considèrent qu’il est souhaitable d’accomplir les deux premiers points le septième jour.
Quant à lui donner le nom et le circoncire le même jour, c’est un sujet de controverse, comme on le verra plus loin inchaâ-Allah.
Les références concernant le aqîqa accompli le 7ème jour ont déjà été citées.
La sagesse derrière cela – et Allah sait mieux – est que le bébé à sa naissance est encore trés fragile, à cheval entre la santé et la mort.
On en sait pas vraiment s’il va survivre ou non, jusqu’à ce que s’écoule une période d’observation qui va nous rassurer sur l’état de sa constitution et de sa santé, et montrer qu’il est apte à vivre.
On a donc choisi une période équivalente au nombre de jours de la semaine, car la semaine constitue un cycle à travers la rotation des jours, de même que l’année est un cycle défini par la rotation des mois.
tiré du livre Les préceptes islamiques relatifs au nouveau né ( تهذيب تحفة المودود بأحكام المولود ) du chaikh Chamsouddine Ibn Qayyim Al-Jawziyya.
copié de darwa.com article disponible in sha’Allah ici : http://www.3ilmchar3i.net

22 janvier 2020 0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas affiché.

👉Commandez🐏