Comment se comporter avec la bête pour le sacrifice de l’Aïd ?🐐

 

 

‎السلام عليكم و رحمة الله و بركاته

 

Quand nous effectuons une adoration pour Allah, nous devons en connaître ses règles: si nous voulons effectuer la prière, cela demande de connaître les gestes et paroles de celle-ci pour espérer obtenir l’agrément d’Allah.

L’Aïd Al Adha est l’occasion de sacrifier une bête pour Allah par dévotion et recherche de Son agrément. 

Le musulman doit se montrer bienséant envers l’animal

D’après Chaddad Ibn Aws (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Certes Allah a prescrit l’excellence dans toute chose. Ainsi lorsque vous tuez, alors tuez de manière parfaite et si vous égorgez , alors égorgez de manière parfaite. Que l’un de vous aiguise son couteau et qu’il apaise la bête qu’il égorge ».

(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°1955)

Ce hadith met en exergue la base de l’excellence, al ihsan, dans notre religion.

Le bel-agir est pour le musulman et ce, quelque soit son environnement dans toute chose.

Ne négligeons pas, en ce jour de sacrifice, le droit des animaux.

En outre, si ils n’ont pas de raison, ils ont une conscience au point qu’un chameau s’est plaint au Prophète (alayhi salat wa salam) par exemple! 

 Ainsi, nous devons avoir un grand respect pour les animaux même dans la manière dont on les sacrifie. 

Bien aiguiser le couteau et ne pas le faire alors que l’animal nous regarde

D’après ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée lui et son père): 

Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) est passé près d’un homme qui avait posé son pied sur le flanc d’une chèvre alors qu’il aiguisait son couteau et elle le regardait faire.

 Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: «Ne pouvais-tu pas faire cela avant? Veux-tu la tuer deux fois?». 

(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Taghrib n°1090)

D’après ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père): Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a ordonné d’aiguiser les couteaux, de se cacher des animaux et il a dit: «Lorsque l’un de vous égorge, qu’il le fasse vite et bien».

(Rapporté par Ibn Maja et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°3130)

 

Rappelons donc qu’il faut user de douceur envers l’animal sacrifié en vue de la satisfaction d’Allah.

Qu’Allah nous comble de Ses bienfaits et nous facilite toute adoration.

 

Suivez nos actions  sur les réseaux :