Une personne aisée est dans l’obligation de sacrifier pour l’Aïd

Après avoir subvenu aux besoins primaires de son foyer, la personne aisée est dans l’obligation de sacrifier une bête le jour de l’Aïd.

Dans un hadith jugé comme bon, le Prophète صلّى الله عليه وآله وسلّم a dit : «La personne aisée et ne faisant pas le sacrifice ne doit s’approcher de notre lieu de prière».

Ce hadith est renforcé par celui rapporté par Al Boukhari : «Celui qui a fait le sacrifice avant la prière, qu’il le refasse. Et celui qui ne la pas fait, qu’il le fasse».

Nous constatons donc que le sacrifice est une obligation en général, et d’autant plus pour la personne pouvant se le permettre.

Pas de mouton pour l'Aïd ? Ne vous en faites pas Kebchi est là !

En quelques clics, en Afrique, Kebchi sacrifie un mouton en votre nom.
Si vous êtes en Ile de france, vous pouvez directement le recevoir à la maison !

Un e-mail contenant l'e-book va vous être envoyé! Vérifiez vos spams

[]
×

Salam Alaykoum

Avez-vous des questions ?

×